coriole vintage 2014 low res (140 of 156

JEAN-BAPTISTE BACHEVILLIER

"La passion me guide"

Vigneron de père en fils, et ce depuis 8 générations, Jean-Baptiste se passionne pour la vigne et le vin depuis son plus jeune âge.  Sa soif de découverte le guide dans toutes ses aventures, avant de réaliser son rêve : acquérir le Domaine Du Mont Joly. 

  • 2005 : Son amour du terrain le pousse à se lancer dans des études en apprentissage. A 16 ans, il effectue son premier stage au sein du domaine familial. Sa passion pour le vin s'accroit, sa soif de découverte le guide hors de sa région natale : Yves Cuilleron dans les Côtes du Rhône Septentrionales, puis Giani Spizzo à Nice, au Domaine du Fogolar dans l’AOP Bellet. 

  • 2010 : Il s’envole pour l’Angleterre afin de suivre une formation à Plumpton : Wine Trade In England. Il découvre l'export qui l'intéresse énormément. En parallèle, sa curiosité et son esprit « terrain » le poussent à s’engager sur une exploitation viticole locale : Bluebell Vineyard.

  • 2011 : Une nouvelle aventure commence au sein de la Maison Mommessin (Groupe Boisset.) en tant que viniculteur. Il fait le lien entre l’entreprise et les vignerons partenaires. Il conseille les vignerons fournisseurs et les aident à obtenir le meilleur de leurs terroirs. Il épaule également le Directeur des achats dans la sélection des meilleurs vins sur le marché.

  • 2014 : Sa passion et sa curiosité le poussent dans des contrées lointaines. Son périple  débute à Coriole en Australie Méridionale, en faisant un millésime,  puis WineTaz en Tasmanie, avant de s’envoler pour Sonoma County à Chalk Hill Estate, et d'atterrir chez Robert Oatley dans les Blue Mountains. Il se découvre une nouvelle passion compatible avec le vin : le voyage. 

  • 2016 : De retour en France, la Famille Boisset le courtise à nouveau. Le Groupe international lui offre une nouvelle caquette :  Beaujolais Brand Ambassador et Responsable Export Belgique et Luxembourg.  

  • 2017 : Il rassemble ses idées, son savoir-faire et ses ambitions et acquiert une vieille cave avec 2,5 hectares de vignes. Il choisit de s’installer au Domaine de Mont Joly à Blacé, et de suivre  les traces de ses aïeux sur les plus vieux granits du Beaujolais. Son ambition est de révéler tout le potentiel du Gamay Noir sur les terroirs incompris des Beaujolais Villages. 

  • Le mot de Jean-Baptise : « Plus de 300 ans ont façonné l'histoire du Domaine de Mont Joly. Mon challenge, lui redonner son éclat d’antan. Je choisis de produire et vinifier le plus naturellement possible afin d’obtenir des vins d’une grande personnalité, expressifs avec la finesse de nos terroirs. Je me revendique comme artisan, j’exécute l'ensemble des travaux moi-même. Seule une équipe de vendangeurs vient me prêter main forte lors de la récolte. Mon métier est ma passion. C'est pourquoi mes cuvées seront toujours produites en quantités limitées, et ce afin de conserver toutes leurs authenticités et originalités. Rien ne me rend plus heureux que de voir la perplexité et le plaisir dans le regard de mes clients lors des dégustations.»